AccueilMagazineBébéAllergie aux protéines de lait de vache : quels...

Allergie aux protéines de lait de vache : quels sont les symptômes courant d’une APLV chez bébé ?

L’APLV ou Allergie aux Protéines de Lait de Vache est l’allergie alimentaire la plus fréquente chez le nourrisson. Il pleure trop souvent, insomniaque ou sujet à des maux de ventre et ça ne fait que s’aggraver à chaque fois qu’il boit son lait ? Il a de grandes chances qu’il s’agit d’une APLV. Jusqu’ici, on sait qu’il s’agit bien d’une allergie qui survient après avoir ingéré du lait de vache, mais qu’en est-il des symptômes ?

L’allergie aux protéines de lait de vache : Qu’est-ce que c’est ?

D’après les statistiques, ce sont environ 2 à 3 % des bébés de moins de 1 an qui sont sujets à cette allergie. Bien qu’elle disparaisse généralement au fil du temps, on ne peut s’empêcher d’être inquiet pour l’enfant puisque l’APLV peut toucher les nourrissons dès la naissance. À titre d’information, l’APLV n’est pas similaire à l’intolérance au lactose. Cette dernière est apparentée à la difficulté de digérer le sucre du lait de vache tandis que l’APLV est plutôt une réaction anormale à l’ingestion des protéines du lait.

Comment savoir si le bébé souffre d’une APLV ?

D’une façon générale, les symptômes peuvent être classés en quatre grandes catégories et peuvent apparaître en même temps ou bien séparément.

Un nourrisson souffrant d’APLV peut avoir des réactions cutanées

Dans la majorité des cas, le bébé peut faire des réactions cutanées. Ce peut être un eczéma, une irritation, ou encore tout simplement une peau anormalement sèche. La gravité de la réaction cutanée peut aller d’une simple rougeur au gonflement du visage.

Des symptômes digestifs peuvent apparaître

Il est normal que le bébé soit constipé, sujet à une colique et à d’autres maux de ventre durant la première semaine. Toutefois, si ces problèmes persistent pendant longtemps, il y a de fortes chances que l’enfant souffre d’allergie aux protéines du lait de vache.

Les problèmes respiratoires ne sont pas à négliger

L’APLV peut aussi agir sur les voies respiratoires. Bien que ce soit normal qu’un enfant coule du nez ou tousse parfois, une difficulté persistante de ce genre devrait vous alerter et vous faire penser à une allergie. Le mieux serait donc de consulter un médecin pour en avoir le cœur net.

Un enfant qui souffre d’APLV peut souvent être difficile à vivre

À part les problèmes respiratoires, digestifs et les réactions cutanées, les symptômes peuvent aussi se manifester sur le comportement du bébé. Il se peut que votre enfant pleure fréquemment et de manière intense, il peut aussi souffrir d’insomnie ou d’une fatigue anormale. Les raisons à ces problèmes peuvent être diverses et il est très difficile d’exclure l’hypothèse d’une allergie aux protéines du lait de vache.

Stef et Flo
Stef et Flohttps://bebecool.fr
La parentalité, on commence à (bien) connaître. Les enfants (avec un garçon et une fille), on apprend à les connaître et les comprendre au fil du temps qui passe. En tout état de cause, nous n'avons pas le choix que de leur offrir le meilleur pour que leur futur se passe pour le mieux !
POURSUIVEZ VOTRE LECTURE