AccueilMagazineBébéGPA : presque la majorité des femmes françaises accepterait...

GPA : presque la majorité des femmes françaises accepterait de porter le bébé d’une autre famille ! Un sondage divise la France en deux !

La GPA ou Gestation Pour Autrui est comme une assistance médicale à la procréation. Elle consiste à implanter un embryon issu d’une fécondation in vitro ou d’une insémination dans l’utérus d’une mère porteuse. Cette dernière va ensuite remettre le bébé aux parents demandeurs à sa naissance. En Europe, certains pays adhèrent la GPA tandis que d’autres l’interdisent formellement. Le samedi 25 juin, l’Ifop a dévoilé les résultats d’un sondage qui affirme que 40 % des françaises seraient prêtes à porter le bébé d’une autre famille.

De plus en plus de Françaises acceptent la GPA

statistique GPA

Récemment, l’Ifop a fait un sondage qui a permis de savoir que 40% des Françaises acceptent l’idée de porter l’enfant d’autrui.

La GPA n’est pas encore légale en France, mais si elle venait à l’être, presque la moitié des femmes françaises seraient favorables à cette pratique.

Parmi ces femmes, 35% accepteraient la GPA seulement si c’est l’enfant d’un membre de leur famille ou d’un proche qui ne peut pas en avoir.

A lire aussi : Quels sont les 8 duos parents-enfants les plus complices du zodiaque ?

27% le feraient pour des personnes qu’elles connaissent, mais qui ne sont pas des proches.

26% le feraient pour n’importe quel couple hétérosexuel ou homosexuel. Les 24% restants accepteraient de porter l’enfant d’une personne célibataire de leur choix.

En somme, les femmes françaises en âge de procréer se font de plus en plus nombreuses à accepter la GPA.

Que soit pour la famille, les proches, les connaissances ou pour de parfaits inconnus, il y en a qui sont prêtes à porter la progéniture d’autrui.

Après tout, chacun a parfaitement le droit d’utiliser son corps comme il le souhaite.

GPA en France : qui sont ces femmes disposées à porter l’enfant d’une autre personne ?

Toujours selon le sondage de l’Ifop, 42% des Françaises qui acceptent la GPA sont âgées de 35 à 39 ans. Les 43% sont titulaires d’un diplôme de baccalauréat et 40% disposent d’un diplôme supérieur.

Par ailleurs, 42 % de ces femmes françaises ont une profession intermédiaire. En ce qui concerne les croyances, 44% de ces femmes sont catholiques, 37% sont issues d’une autre religion dont 33% sont de la religion islamique.

A découvrir : Êtes-vous un papa tendre ? Voici les 3 signes du zodiaques sur le podium selon l’astrologie

Personne ne sait encore si la GPA sera légalisée en France, mais tout porte à croire que les Françaises adhèrent progressivement cette idée.

Stef et Flo
Stef et Flohttps://bebecool.fr
La parentalité, on commence à (bien) connaître. Les enfants (avec un garçon et une fille), on apprend à les connaître et les comprendre au fil du temps qui passe. En tout état de cause, nous n'avons pas le choix que de leur offrir le meilleur pour que leur futur se passe pour le mieux !
POURSUIVEZ VOTRE LECTURE