Hygiène et Santé

Tétine ou pouce : avantages et inconvénients de chacun

Le besoin de succion varie d’un bébé à un autre. Sucer permet, en effet, au bébé d’évacuer son stress et de se calmer. Cependant, de nombreux parents hésitent entre laisser leur bout de chou téter son pouce ou lui donner une tétine. Ce qu’il faut retenir, c’est que chacune de ces pratiques a ses avantages et ses inconvénients.

La tétine : avantages et inconvénients

Pour un bébé né avant terme, la tétine peut être très utile. Elle lui permet de conserver son réflexe de succion en attendant d’être nourri au sein ou au biberon. Par ailleurs, beaucoup de parents témoignent que la sucette permet de calmer rapidement leur loulou, facilite son endormissement et l’espacement des biberons.

En outre, une tétine peut être stérilisée. De ce fait, elle est moins susceptible de transmettre des germes à l’enfant. Par ailleurs, le sevrage semble beaucoup plus facile qu’avec le pouce.

Cependant, la sucette présente quelques inconvénients non négligeables. Selon certains experts, elle pourrait être responsable d’un dysfonctionnement de la trompe d’Eustache, augmentant ainsi le risque d’otite. Par ailleurs, même les tétines dites physiologiques ne sont pas vraiment respectueuses de la mâchoire de bébé.

On estime également qu’un enfant qui a une tétine aura plus de difficultés d’apprentissage du langage qu’un autre car il aura tendance à la garder en permanence. Mais l’inconvénient majeur de la tétine, pour les parents, est que le bébé la perd tout le temps. Il faut donc souvent le remettre en place et ceci, même au cours de la nuit.

Le pouce : avantages et inconvénients

Le pouce a l’avantage d’être naturel. De plus, l’enfant développera tout seul le réflexe de le porter à la bouche. Certains spécialistes trouvent le pouce beaucoup plus hygiénique qu’une tétine qui aura tendance à tomber. Cependant, cet argument n’est valable que pour un bébé qui ne rampe pas encore.

Néanmoins, un enfant qui tète son doigt n’aura pas de grandes difficultés d’apprentissage de langage puisqu’il pourra le retirer facilement pour s’exprimer. Par ailleurs, cette solution est la plus économique puisque contrairement à la tétine, le pouce n’a pas besoin d’être remplacé.

Sucer le pouce semble plus lourd de conséquences pour un bébé que le fait d’avoir une tétine. D’abord, il est très difficile d’arrêter. C’est pourquoi, il n’est rare de voir des adolescents voire des adultes, sucer leur pouce.

Ensuite, téter son pouce peut avoir de graves conséquences sur la dentition, si l’enfant garde ce réflexe au-delà de trois ans.

Pouce ou tétine : que choisir ?

Le choix de la tétine ou du pouce relève du ressenti des parents, encore faudrait-il que le bébé adopte la sucette. Ce qu’il faut retenir c’est que chacune de ces solutions comblera le besoin de succion de l’enfant. Cependant, il faudra penser très tôt à le sevrer pour éviter la dépendance et les risques de déformation de la mâchoire.

A propos de l'auteur

Bébé Cool

Nous sommes un couple de jeunes parents désireux de vous présenter les meilleurs produits de puériculture pour que vos bambins grandissent dans d'excellentes conditions.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire