Hygiène et Santé

Comment soulager la poussée dentaire de votre bébé ?

La période de poussée des premières dents est une période tumultueuse pour les enfants. Les parents aussi n’ont pas de repos. La poussée dentaire se caractérise par de nombreuses agitations et de nombreuses douleurs chez l’enfant. Dans cet article, nous vous disons tout sur cette période agitée de la vie de bébé, et surtout comment soulager votre enfant des éventuelles douleurs.

Qu’est-ce qu’une poussée dentaire ?

La poussée dentaire, c’est l’apparition des dents de lait encore appelées dents primaires ou dents de bébé. Ce phénomène s’observe généralement vers les six premiers mois du nouveau-né. Il est cependant possible que les dents de lait sortent avant ou après cet âge. Ces dents situées à l’intérieur des os de la mâchoire se déplacent progressivement jusqu’à traverser la gencive. La poussée dentaire prend alors fin quand toute la couronne de la dent devient visible.

Quels sont les signes qui indiquent la poussée dentaire chez le bébé ?

La période de la poussée dentaire est une période particulière pour l’enfant. Elle se caractérise par des troubles internes comme externes associées à des douleurs.

Les signes imminents

La poussée dentaire se manifeste principalement par une salivation abondante. En effet, l’abondance de la salivation permet à l’enfant d’avoir la bouche bien hydratée. Cela protège la gencive et facilite la poussée dentaire. Le bébé a alors tendance à se mordiller intensément. Vous pouvez également observer une perte d’appétit, avec en prime des sommeils très légers en plus d’être troublés. À tout ceci s’ajoute :

  • des nausées et des vomissements
  • des troubles digestifs (de fausses selles molles, l’érythème fessier, etc.)
  • l’apparition de kyste d’éruption sur la gencive visée
  • et une irritabilité permanente.

Pendant cette période, l’enfant mange peu, dort peu. Il est toujours grognon et d’humeur maussade.

Les douleurs affectées à la poussée dentaire

Les douleurs qui accompagnent la poussée dentaire sont dues :

  • aux gencives enflées
  • aux pommettes rouges
  • à une légère fièvre
  • aux écoulements nasaux
  • et aux douleurs aux oreilles.

Les douleurs se résument essentiellement en des inflammations locales, c’est-à-dire dans les alentours de la mâchoire. Le bébé durant la période de la poussée dentaire est fragile et très sensible aux infections. Cependant, les signes de la poussée dentaire peuvent varier d’un enfant à un autre.

Les meilleures solutions pour soulager la poussée dentaire

Les douleurs associées à la poussée dentaire sont parfois insupportables, autant pour l’enfant qu’aux parents qui voient leur bébé souffrir. L’enfant est alors dans tous ses états. Il existe toutefois des solutions pour apaiser votre bébé.

Les gestes simples

Ce sont de petites astuces pour calmer le nouveau-né pendant sa crise dentaire. Il est recommandé de :

  • frotter légèrement les gencives de bébé avec une débarbouillette imbibée d’eau froide
  • mettre à sa disposition un anneau de dentition en caoutchouc assez gros pour ne pas pénétrer entièrement dans la bouche
  • essuyer régulièrement son visage avec du linge humide propre avec de l’eau thermale
  • lui offrir une tétine de dentition ou des jouets en plastiques pour qu’il les mâchouille continuellement
  • le rassurer avec des câlins
  • lui donner des aliments froids comme les yaourts.

Ces solutions permettent à l’enfant de ne pas se concentrer sur les douleurs.

Les antidouleurs

Les antidouleur sont recommandés pour les enfants de plus de 3 mois. Nous pouvons citer :

  • le paracétamol en sirop ou en suppositoire
  • l’ibuprofène en suspension buvable de petite dose
  • et l’acétaminophène.

Il est primordial de consulter un médecin avant de recourir aux antidouleur. Bien que l’aspirine soit un antidouleur, elle ne doit être administrée à l’enfant sans l’avis d’un médecin.

Les traitements phytothérapiques

Il existe bien des plantes susceptibles de soulager les bébés des douleurs d’une poussée dentaire. Il s’agit de :

  • la racine de guimauve
  • la carotte
  • la teinture mère de Calendula diluée dans l’eau
  • et le safran.

Les huiles essentielles sont aussi capables d’apaiser la souffrance de bébé. Toutefois, bon nombre d’entre elles sont contre-indiquées. La plus recommandée est l’huile essentielle de Camomille. Il est quand même nécessaire de faire appel à un médecin. Il est le spécialiste idéal pour prescrire la bonne dose.

La poussée dentaire est une période difficile pour les enfants. Les solutions suscitées permettent de soulager votre enfant. Elles lui permettent de traverser cette période avec sourire.

A propos de l'auteur

Bébé Cool

Nous sommes un couple de jeunes parents désireux de vous présenter les meilleurs produits de puériculture pour que vos bambins grandissent dans d'excellentes conditions.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire