Qu’est-ce que le réflexe de Moro chez les bébés ?

reflexe de moro

Il s’agit d’un réflexe naturel des bébés à la naissance. Le réflexe de Moro amène le bébé à étendre ses bras et ses jambes après avoir été surpris par quelque chose, comme un bruit fort ou un mouvement soudain. Ce réflexe disparaît vers l’âge de six mois, mais peut revenir brièvement dans la petite enfance avant de disparaître définitivement. Voici ce qu’il faut savoir sur le syndrome de Moro, qui peut effrayer les jeunes parents.

Qu’est-ce que le réflexe de Moro ?

Le réflexe de Moro est un réflexe naturel (faisant partie des réflexes archaïques) des nouveau-nés en bonne santé. Il consiste en un mouvement brusque des bras et des jambes vers l’avant après avoir été surpris par quelque chose, comme un bruit fort ou un mouvement soudain. Ce réflexe disparaît vers l’âge de six mois, mais peut revenir brièvement pendant la petite enfance avant de disparaître définitivement.

Comment reconnaître un réflexe de Moro chez un nourrisson ?

Le réflexe de Moro est considéré comme le réflexe de sursaut ou d’alerte du nourrisson. Vous pouvez le reconnaître en observant l’un de ces indicateurs :

  • Des mouvements d’enracinement et de succion en réponse à une caresse sur la joue ou le menton qui simule l’allaitement. Ces mouvements peuvent également être observés lorsqu’une partie spécifique du corps, comme un bras, un pied ou une main, est stimulée.
  • Une extension soudaine des bras avec une grande ouverture des mains qui se produit lorsque le nourrisson est surpris par quelque chose qu’il voit ou entend.

Pourquoi le réflexe de Moro est-il important pour le développement du nourrisson ? 

Les réflexes de Moro sont importants pour le développement du nourrisson, car ils contribuent à sa stimulation et à sa sécurité. C’est le réflexe le plus défensif.

Le réflexe de Moro consiste à s’éloigner d’un stimulus puis à y revenir. Dans un premier temps, le bébé sursaute et enroule ses bras et ses jambes en diagonale vers son corps.

qu'est-ce que le reflexe de moro chez les bebes

Cela permet de protéger la tête du bébé avant qu’il n’entame la phase suivante du réflexe : il écarte son bras et sa jambe de son corps, tend la main vers le stimulus, puis se recourbe à nouveau.

Cette phase de « rebondissement » contribue à stimuler d’importantes connexions neurologiques chez le nourrisson.

Le réflexe de Moro peut être utilisé pour tester le fonctionnement des nerfs chez les nourrissons ainsi que pour identifier les crises causées par des problèmes neurologiques tels que l’épilepsie ou un manque d’oxygène.

Comment calmer un bébé ayant ce réflexe ?

Si vous avez un bébé qui a ce réflexe, jusqu’à ce qu’il soit assez grand pour parler de ses sentiments, il y a quelques choses que vous pouvez faire pour le calmer. Essayez de lui caresser ou de lui tapoter le dos, de le bercer ou de lui chanter des chansons. Si vous allaitez, il se peut qu’il tète mieux après s’être calmé. Vous pouvez également essayer d’emmailloter le bébé ou de lui donner une tétine à sucer.

Les points clés à retenir sur le réflexe de Moro

Le réflexe de Moro est un instinct naturel que les bébés ont et que l’on peut observer chez les nouveau-nés. Ce réflexe contribue à leur sécurité lorsqu’ils explorent leur environnement pour la première fois, mais il a également un autre objectif : aider les nourrissons à apprendre de nouvelles choses sur eux-mêmes et sur la façon dont ils interagissent avec les personnes qui les entourent. Au fur et à mesure que votre bébé grandit, cette impulsion s’estompe d’elle-même, car il en apprend davantage sur ce que la société attend de lui.

Quels sont les 7 réflexes archaïques du nouveau-né ?

  1. Le réflexe de moro qui est le dernier des réflexes archaïques à disparaître.
  2. Le réflexe de préhension palmaire est un autre exemple de réflexe infantile. Lorsqu’un doigt touche la paume de la main d’un bébé, ses doigts se referment et s’y accrochent (généralement pendant moins de 10 secondes).
  3. Le réflexe plantaire apparaît lorsque la partie la plus molle du pied, généralement le talon ou la plante du pied, est touchée. Le réflexe fait que le bébé courbe les orteils et soulève les talons du sol (bien que cela ne soit pas toujours visible).
  4. Le réflexe tonique du cou amène le bébé à tourner la tête dans la direction d’un objet lorsque celui-ci touche un côté de son visage. Ce réflexe apparaît lorsque le bébé a quatre semaines et disparaît généralement à quatre mois, mais peut durer jusqu’à six mois.
  5. Un autre exemple de réflexe infantile est le réflexe tonique symétrique du cou. Ce réflexe est testé en touchant un côté du visage du bébé, ce qui provoque une rotation de sa tête vers le côté touché.
  6. Une autre action réflexe ancienne chez le bébé consiste à placer ses mains sur le dessus de sa tête lorsqu’il est allongé, la tête pendante
  7. Le réflexe tonique asymétrique du cou se produit lorsque le bébé tourne sa tête d’un côté lorsque vous touchez l’autre côté. Ce réflexe disparaît généralement vers quatre mois, mais peut être observé jusqu’à six mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page