Le choix d’un matelas lit parapluie est souvent chose compliquée, de nombreux éléments étant à prendre en compte (matériau, taille, densité…), ce qui peut entraîner une grande confusion pour les parents. Or, cet élément ne doit pas être sous-estimé et surtout ne pas être choisi à la légère. Alors, comment bien choisir son matelas pour lit parapluie ? Quels sont les éléments à prendre en compte et est-il véritablement nécessaire d’acquérir un matelas spécial ?

Pourquoi acheter un matelas pour lit parapluie ?

Le lit parapluie est un lit portatif vendu avec un petit matelas très fin fixé au sommier à l’aide de scratchs. Pourquoi donc acheter un matelas supplémentaire ? Tout simplement parce que ce matelas est trop fin pour assurer un véritable confort à l’enfant. L’investissement dans un matelas lit parapluie est conseillé pour le maintien d’une position correcte de l’enfant, notamment de sa colonne vertébrale.

En outre, le matelas fin peut convenir pour un très jeune bébé, mais ne suffira plus quand il deviendra plus grand et aura plus de poids. Et d’une manière générale, un matelas lit parapluie est une question de confort pour l’enfant, puisqu’il ajoute une épaisseur supplémentaire. Le matelas est tout à la fois un support et une protection sur laquelle bébé va se reposer.

Encore faut-il bien choisir ce matelas pour lit parapluie, car un mauvais type de matelas peut entraîner des risques notamment s’il n’a pas la même taille que le lit : trop petit en effet, il y aura un trou entre le lit et le matelas, ce qui créerait une dangereuse situation.

Matelas Lit Parapluie : Comparatif 2017

Photo Marque Dimensions Densité Pliable Note En savoir +
Candide 120 x 60 x 7 cm 16 kg/m³ Voir le Prix
Monsieur Bébé 120 x 60 x 7 cm 24 kg/m³ Voir le Prix
Herlag 120 x 60 x 5 cm 15 Kg/m³ Voir le Prix
P'tit Lit 120 x 60 x 5 cm 18k g/m³ Voir le Prix
Bellemont 120 x 60 x 7 cm 17 Kg/m³ Voir le Prix

Les différents types de matelas pour lit parapluie

matelas pliant pour lit parapluie

Il ne faut jamais utiliser un matelas classique dans un lit parapluie, en raison des risques d’étouffement. Il faut opter pour un matelas dédié au lit parapluie. Cela étant dit, il en existe de différents types.

Matelas fixe

Pour éviter que le matelas pour lit parapluie ne bouge au fond de ce dernier pendant le sommeil de l’enfant ou sous l’effet de ses mouvements, il est courant de recourir à des systèmes de fixation du matelas. En outre, un tel système permet de pallier tout risque de gondolement du matelas après la pose d’un drap housse, ce qui le rend bien plus confortable pour l’enfant. Il peut s’agir de lanières à enfiler dans une fente, ou de bandes velcro attachées entre le sommier et le matelas. Quelque soit le système d’attache, il est important de bien le fixer, pour assurer la sécurité de l’enfant.

Matelas pliant

S’ils sont pratiques et faciles à transporter, les matelas lit parapluie pliants présentent beaucoup d’inconvénients. S’ils se déplient de manière imparfaite, les draps housses vont alors plisser et faire gondoler le matelas. Celui-ci est en effet moins rigide, de sorte que l’enfant sera installé de manière inconfortable, voire dangereuse, car il pourrait glisser entre le matelas et le lit. Il faut donc veiller avec ce type de matelas à bien border les draps. Il est cependant préférable d’éviter ce genre de matelas et d’opter pour un matelas spécialement conçu pour les lits parapluies.

Matelas gonflable

Les avantages du matelas gonflable sont nombreux : c’est un produit abordable, qui est également confortable et moelleux grâce à son assez bonne épaisseur. Il est facile à mettre en place dans un lit parapluie : il suffit de le gonfler et de le déposer au fond du lit. Il est à cet égard préférable d’opter pour un matelas doté d’un système autogonflant : il ne sera pas nécessaire de s’épuiser à le gonfler à la bouche, puisqu’il se gonflera de manière automatique et rapide.

En outre, une fois dégonflé, le matelas ne prend quasiment pas de place. Compact et léger, il se transporte donc facilement. Recouvert d’un tissu imperméable, il présente un entretien facile ; une simple éponge suffit pour le nettoyer. Résistant, il supportera sans problème le poids de l’enfant. En outre, en plus de servir de matelas pour lit parapluie, il peut également être utilisé comme couchage d’appoint, en étant directement posé par terre, sans que le confort de l’enfant ne soit affecté.

Les différentes matières

matière matelas lit parapluie

Il est essentiel de choisir un matelas fabriqué à partir de matières qui ne contiennent pas de produits toxiques. En outre, si le bébé est allergique à tel ou tel tissu, il ne faut bien entendu pas l’exposer à la matière en question.

En mousse

Les matelas en mousse sont certainement parmi les plus prisés des matelas pour lit parapluie. Apprécié pour leur côté pratique, ils présentent l’indéniable avantage d’être d’une légèreté incomparable. En outre, ils sont très doux, optimisant ainsi la qualité de sommeil de bébé. Ils sont également faciles à manier, ce qui facilite le changement des draps. Résistants, ils offrent un bon rapport qualité/prix. Certains modèles sont par ailleurs traités contre les acariens et les champignons.

En latex naturel

Le latex naturel doit toujours être préféré au latex synthétique ; il est issu de l’hévéa. Il est intéressant en raison de ses propriétés thermorégulatrices, ce qui le rend adapté à toutes les saisons. En outre, il prévient les risques allergiques en palliant le développement des bactéries. Il procure généralement un maintien confortable et apporte de la souplesse à l’enfant. Un matelas doté d’un cœur en latex sera toujours plus confortable qu’un matelas traditionnel.

En tencel

Fabriqué à partir de pulpe de bois (il s’agit alors d’eucalyptus), le tencel est une matière saine, dont les fortes capacités d’absorption la rendent idéale pour un enfant qui transpire beaucoup. Il est chaud l’hiver et froid l’été et a de bonne capacités respirantes. Il repousse également les bactéries.

En fibre de coco

La fibre de coco est une matière écologique et particulièrement respirante, ce qui est important pour le couchage de bébé. Elle est en outre réputée pour ses qualités hypoallergéniques.

En laine

La laine est une matière naturelle et recyclable, qui est également très isolante et thermorégulatrice. Elle constitue une enveloppe agréable et chaleureuse pour l’enfant.

Les critères de choix d’un bon matelas lit parapluie

Le type de matelas

Le lit parapluie étant principalement un lit d’appoint destiné à être transporté, il est préférable d’utiliser un matelas léger, également facile à emporter. Il est donc préférable d’opter pour un matelas lit parapluie dont le poids n’est pas un handicap lors des voyages et autres sorties. Par ailleurs, même si les parents peuvent être tentés de récupérer un matelas qui a déjà servi, il est préférable d’acheter un matelas neuf pour l’enfant, pour d’évidentes questions d’hygiène et donc de bien-être.

La taille du matelas

Le matelas pour lit parapluie doit être parfaitement ajusté à la taille du lit. Si le matelas est trop petit, l’enfant risque de se coincer entre celui-ci et la paroi du lit, ou même de passer entre le fond du lit et le matelas. Pour s’assurer que le matelas n’est pas trop petit par rapport au lit parapluie, il suffit de placer le matelas dans le lit et d’insérer deux doigts entre l’armature du lit sur le côté et le matelas lit parapluie.

Si ces deux doigts rentrent, cela signifie que le matelas pour lit parapluie est trop petit et qu’il y a un risque pour l’enfant. Il ne faut en effet pas que plus d’un seul doigt ne puisse passer. En règle générale, les dimensions d’un lit parapluie sont de 60 sur 120 centimètres, mais il faut bien vérifier ce critère, certains lits pouvant faire 70 sur 140 centimètres.

La densité et l’épaisseur

Il faut prêter une attention pour particulière à la fermeté du matelas. Celui-ci ne doit pas être trop mou, mais suffisamment ferme pour apporter un bon maintien à l’enfant. Si le matelas lit parapluie est trop mou, la tête de l’enfant, qui est très lourde pour lui, risque de s’y enfoncer, rendant difficile les mouvements notamment pour se retourner ; l’enfant risque également de ressentir les lattes du sommier, ce qui occasionnera des douleurs cervicales et dorsales. Une bonne densité se situe entre 20 et 22 kilos par mètre cube.

En revanche, le latex ayant une densité particulière, elle n’est intéressante qu’à partir de 55 kg/m3. L’épaisseur ne doit pas dépasser les 12 à 15 centimètres : un matelas lit parapluie supérieur à cette taille serait trop encombrant, faisant ainsi perdre tout intérêt à ce lit facilement transportable. Un matelas trop épais n’est en outre d’aucune utilité pour l’enfant.

Le prix

Le prix est un facteur subsidiaire par rapport à la qualité. Mais il est possible de trouver des matelas de bonne qualité à un prix se situant entre 30 et 75 € selon les modèles. La composition du matelas influant sur le prix du matelas, il est possible d’en trouver des plus chers en fonction des matériaux utilisés, notamment s’il s’agit de matières naturelle comme le tencel ou la fibre de coco.

Ajouter une housse protectrice

housse de protection matelas lit parapluie

La housse protectrice forme un rempart entre le matelas et l’enfant, et permet de garder ce dernier à l’abri de la saleté. En cas de petit accident ou de tache, il sera plus facile de laver la housse protectrice que le matelas lit parapluie lui-même. Il est important de bien la choisir elle aussi. Les meilleurs linges pour les lits enfants sont ceux en coton 100% naturel, car ils respectent la peau de bébé et sont reconnus pour leur longue durée de vie. Il faut veiller à la choisir lavable en machine.

Est-il dangereux d’ajouter un matelas supplémentaire?

Si le matelas pour lit parapluie est correctement choisi, il n’est pas dangereux d’ajouter un matelas supplémentaire sur ce type de lit. C’est pourquoi il est nécessaire d’investir dans un matelas de qualité, d’autant plus que c’est l’endroit où l’enfant dormira pendant les deux à quatre premières années de sa vie, et qu’il passe de nombreuses heures à dormir ou simplement se reposer. Il y a à cet égard une norme à respecter, la norme XPS 54-081. La taille est également un critère fondamental à prendre en compte, car, trop petit, il y a des risques d’asphyxie de l’enfant si celui-ci passe entre le matelas supplémentaire et le fond du lit.

Partager

Donnez-nous votre avis